Accueil du site >> Cours >> Les cours >> La classe professionnelle et préparation aux concours

L’école forme des comédiens ayant déjà reçu une formation et se destinant à la vie professionnelle.

Le but est de donner des bases techniques et d’apprendre à l’élève à travailler une scène

Ce premier temps de l’année a pour objectif de donner à l’élève une solide méthodologie.

Comment doit-on lire un texte de théâtre ? Comment commence t-on à travailler une scène ? Qu’est-ce qui dans un texte est objectivement indiqué ? Quelle marge de subjectivité et d’interprétation est laissée à l’acteur ou au metteur en scène ? Ce travail s’effectuera à partir de textes choisis par le professeur.

La construction du personnage

Travail au choix de l’élève d’une scène en alexandrins et d’une scène du répertoire contemporain. L’élève doit travailler des personnages très différents. Travail d’au moins quatre scènes dialoguées dont une en alexandrins. Que les élèves passent ou non les concours, il s’agit de s’entraîner aux auditions et notamment à surmonter son trac. À plusieurs reprises, les élèves passent des « concours blancs » devant un public de professionnels de la région. À partir d’une pièce choisie un travail sera consacré aux lectures, au travail à la table, aux premiers essais et à l’élaboration de la distribution en vue de l’atelier de fin d’année.

Comment la traduction peut-elle influencer notre compréhension du texte ?

Nous prendrons conscience du prisme à travers lequel chaque traducteur regarde l’œuvre, de la part d’interprétation inhérente à chaque traduction. Ensuite, nous travaillerons sur le plateau et essaierons de comprendre comment des partis pris de mise en scène peuvent faire qu’une même traduction raconte deux histoires différentes. Nous jouerons, cette scène. Nous chercherons ensemble, et d’une façon ludique, non pas ce que le texte veut dire mais ce qu’il peut dire. Le but est que sur chaque pièce, les avis divergent et que chacun ait une lecture personnelle des scènes que l’on aura travaillées ensemble.

L’acteur narrateur

Le travail consistera en 3 temps.

1) Qu’est-ce que raconter une histoire ? Comment raconter de manière non illustrative. Exercices et explorations.

2) Comment être narrateur par autre chose que le texte ? Comment quelque chose fait sens sur un plateau ? Essais à partir d’une série de textes.

3) Mise à profit de ces explorations sur un texte contemporain. Répétition de l’atelier de fin d‘année constitué des pièces travaillées. Élaboration des costumes et des décors. Représentations publiques.