Stage autour de l’oeuvre de Virginie Despentes les 18 et 19 février 2023

Virginie Despentes est une écrivaine et réalisatrice française née le 13 juin 1969 à Nancy. Ses romans abordent des thèmes difficiles avec un style qui lui est propre. Ses mots crus et choisis apportent force et réalisme à ses romans. Elle est devenue, en quelques années, une figure incontournable de la scène littéraire française.

Un parcours difficile

Virginie Despentes, de son vrai nom Virginie Daget, naît de deux jeunes parents postiers à la fin des années 1960. Elle est élevée dans un milieu communiste. Adolescente, elle s’exclut des autres élèves qui la surnomment « Bulle ». Sa rencontre avec un professeur de français, durant ses années de collège, marque le début de sa passion pour l’écriture. À l’âge de quinze ans, elle est internée dans un hôpital psychiatrique. À la sortie de ce séjour de deux mois, l’adolescente rebelle enchaîne les fugues et les conduites à risque et est déscolarisée. À dix-sept ans, lors d’une de ses errances, elle est victime d’un viol. La jeune Virginie parvient toutefois à obtenir son baccalauréat en candidat libre et débute des études de cinéma à Lyon. À l’issue de ces études de cinéma, elle vit de façon précaire, multipliant les emplois éphémères et côtoyant le milieu punk. Elle finit par s’adonner à la prostitution. En 1992, alors qu’elle souffre d’un grave eczéma, elle écrit le roman Baise-moi. Elle tente de le faire publier sans succès. En 1994, un ami, convaincu du talent de Virginie, envoie son manuscrit à un éditeur qui accepte de sortir le roman. Cette publication marque le début de sa carrière d’écrivaine. Virginie Daget devient Virginie Despentes.

Un succès littéraire fulgurant

Quelques mois plus tard, elle rencontre Thierry Ardisson, présentateur de l’émission Paris Dernière qui la propulse sur le devant de l’écran et assure la promotion de son livre. La chaîne Canal+ promeut également le livre qui se vend à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. Virginie Despentes publie alors son deuxième roman Les Chiennes savantes en 1996. Son style provocateur et sans concession séduit le public et le milieu littéraire. Les éditions Grasset s’intéressent à son univers et lui proposent de la publier. Son premier roman publié chez Grasset, Les Jolies Choses, sort en 1998 et permet à l’écrivaine de recevoir ses premiers prix littéraires. Virginie Despentes est apaisée et arrête de boire. L’auteure sort de son registre provocateur dans son quatrième roman, Teen Spirit, et dans un roman graphique, Trois étoiles, publiés tous deux en 2002. En 2004, sort le livre Bye Bye Blondie. Dans les années 2000, Virginie Despentes suspend l’écriture de ses romans et publie des articles dans plusieurs magazines et alimente un blog. Ce n’est qu’en 2010 qu’elle sort un nouveau livre, Apocalypse bébé, qui connaît un vif succès et reçoit deux récompenses.

Virginie Despentes, la réalisatrice

La romancière met en pratique ses études de cinéma en adaptant deux de ses films au cinéma : Baise-moi en 2000 et Bye Bye Blondie en 2011. Le film Baise-moi sort en juillet 2000 avant d’être aussitôt retiré des écrans. Son propos et la violence des scènes sexuelles choquent une partie de l’opinion, ce qui conduit à l’annulation de son visa d’exploitation par le Conseil d’État.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :